Uniquement disponible en anglais

Ce document de travail fournit des données confirmant que les travailleuses peu qualifiées occupant des postes d'assistantes sociales et de santé gagnent considérablement moins que le salaire moyen national dans leur pays.

La publication soutient que la pénalité salariale pour le travail dans les secteurs et les professions à prédominance féminine, tels que la santé et les services sociaux, peut s'expliquer par le sous-financement et la privatisation des services sociaux, un pouvoir de négociation plus faible dans ces secteurs que dans de nombreux autres secteurs à prédominance masculine, et le fait que le travail lié aux soins est généralement sous-estimé et reste souvent considéré comme un « travail pour les femmes ».

Buy printed version
€ 10.00
en

Table of contents

She works hard for the money_2019

Related content

Slavina Spasova, Bart Vanhercke

The ‘generosity’ of pensions for workers in hard jobs: in need of a nuanced debate

Ce policy brief examine les questions relatives aux récentes coupes dans les pensions de retraite des travailleurs exerçant des emplois pénibles ou dangereux (TEPD). Par le passé, ces travailleurs ont bénéficié de meilleures prestations du fait des fortes chances qu'ils ont de prendre une retraite anticipée, mais les dispositions qui prévalaient en... lire plus