Dès la nomination de la nouvelle Commission européenne dirigée par Ursula Von der Leyen, un ambitieux pacte vert pour l'Europe (European Green Deal, EGD) a été présenté, avec pour objectif de faire de l'Europe le premier continent neutre sur le plan climatique. En quelques mots, le pacte est divisé en neuf domaines d'action (la biodiversité, les chaînes alimentaires, l'agriculture, l'énergie, l'industrie, la construction, la mobilité, la pollution et le climat) et prévoit également un mécanisme de transition équitable d'au moins 100 milliards d'euros afin de soutenir les citoyens, les entreprises et les régions les plus touchées par la transition vers une économie verte. Toute personne intéressée par ce sujet risque toutefois de se perdre un peu dans la multitude de documents, d'initiatives et de projets annoncés par les différentes parties prenantes qui influencent la prise de décision sur le Green Deal pour l'Europe. A travers ce bulletin d'information, l'ETUI vise à fournir une synthèse des dernières informations et réflexions sur cette question dans un format accessible. Notre intention n'est pas seulement de décoder le contenu parfois complexe de ces documents au niveau européen, mais aussi de mettre en évidence la valeur ajoutée des initiatives syndicales en matière de transition équitable. Je tiens à remercier l'équipe de l'Observatoire social européen (OSE) de nous avoir aidés à élaborer la conception et les réflexions initiales concernant la production de ce bulletin d'information original.

À qui s'adresse ce bulletin d'information ?

Et que vont y trouver les lecteurs ? Celui-ci s'adresse aux syndicats, aux organisations de la société civile actives dans le domaine du Green Deal, aux membres du Parlement européen intéressés par ce sujet, aux médias, ainsi qu'aux chercheurs et aux étudiants travaillant sur les questions écologiques. Les lecteurs auront accès à des analyses de la réglementation européenne (à partir d'études de cas ), découvriront de nouvelles suggestions de lecture et seront informés des initiatives vertes du mouvement syndical européen ou de la société civile. Et de fait, ce qui distingue vraiment le bulletin d'information etui.greennewdeal, c'est l'accent mis sur l'action syndicale dans ce domaine. D'autres bulletins se concentrent souvent sur les rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), en soulignant l'action des organisations non gouvernementales, mais ignorent trop souvent le fait que de grandes organisations syndicales telles que la Confédération européenne des syndicats (CES) et ses affiliés mobilisent et soutiennent également le mouvement en faveur d'une transition vers une économie qui respecte la planète et vise à protéger les générations futures. 

Une crise majeure a récemment touché le monde entier, à savoir la pandémie de Covid-19, dont les effets continueront à se faire sentir pour les générations à venir. La dimension sociale de cette crise et ses implications pour la transition écologique font partie de nos principales préoccupations. Début juin 2020, j'ai abordé les quatre scénarios possibles de l’après-Covid-19 et la nécessité de prendre des mesures pour accélérer la transition écologique et le changement rapide de modèle de croissance. Le monde de demain se construit aujourd'hui, nous ne devons donc pas céder la place à ceux qui veulent un retour au système pré-Covid-19.

Abonnez-vous gratuitement dès maintenant au bulletin d'information etui.greennewdeal, diffusé par courrier électronique, et suivez ainsi les débats sur l'évolution du monde du travail.